background

Mieux connaître
le CESAP

 

En savoir plus

Etablissements et

Services

 

En savoir plus

CouvCat2018v2

Se former avec
CESAP Formation,
Documentation,
Ressources

En savoir plus




Savoir filmer pour analyser, affiner l'observation

Savoir filmer pour mieux analyser, affiner l’observation
Référence : 6 134

La caméra est un outil sans affect ; filmer puis étudier ce film nous permet d’observer finement le comportement de la personne filmée, de vérifier qu’elle est réactive ou non à telle ou telle suggestion et d’analyser la nature de sa réaction. Cela nous permet de questionner l’accompagnement sous un angle nouveau. Comprendre ce que nous avons vu et ce qui, dans l’action, a pu nous échapper, utiliser ensuite cela au cours des séances suivantes. Apprendre à soumettre ces moments filmés au regard d’autres professionnels, démultiplier et croiser les regards.
L’enregistrement vidéo est aussi, bien entendu, un procédé de conservation du travail avec la personne accompagnée, de l’évolution ou de la non-évolution de celui-ci. Les utilisateurs de caméra doivent apprendre à mettre en place un dispositif simple de « dérushage », d’archivage, qui doit permettre de se retrouver dans les éléments déjà filmés, à des fins de comparaison, ou de montage, constituant ainsi une mémoire du travail réalisé.

OBJECTIFS
·    Utiliser la caméra de façon pertinente
·    Réaliser le montage de séquences
·    Mettre en place un dispositif de dérushage et d’archivage
·    Mettre en place une méthodologie d’analyse collective des éléments filmés

CONTENU
·    Les règles concernant le droit à l’image
·    Découverte et utilisation du matériel vidéo
·    Indexation « dérushage » archivage des éléments filmés
·    Observation et analyse en groupe de séquences
·    Apprentissage des bases techniques du montage et de l’agencement entre eux  des éléments les plus signifiants
·    Le lien entre l’observation et le projet individualisé
Après une présentation générale, nous mettrons en place les éléments techniques de base qui permettront l’autonomie des professionnels. Chaque pratique étant singulière, nous réfléchirons à chaque fois au meilleur moyen de rendre ce travail optimal.
En particulier nous travaillerons pour rendre pérenne la démarche de captation vidéo, afin qu’elle ne soit pas un encombrement ou un travail supplémentaire pour les professionnels, mais un outil à disposition, d’utilisation facile et efficace.
Le deuxième temps sera celui du questionnement des images.  Nous présenterons des séquences de pratiques professionnelles filmées et nous guiderons leur questionnement par les stagiaires.
En troisième partie, nous apprendrons à relire et à indexer ce que nous avons vu aux fins de conservation et d’utilisation thérapeutique.

MÉTHODE
•    Identification des besoins de formation
•    Apports théoriques et perfectionnement des connaissances
•    Analyse des pratiques professionnelles à partir de situations professionnelles apportées par les stagiaires
•    Évaluation de l’impact de la formation
•    Apports de références bibliographiques et vidéo

MOYENS
Matériel fourni

PUBLIC
Tous les professionnels intervenant auprès des publics en situation de handicap : éducateurs spécialisés, aides médico-psychologiques, aides-soignants, rééducateurs...

NOMBRE DE PARTICIPANTS
8 personnes maximum

INTERVENANTS EN CO-ANIMATION
Bruno AGUILA, réalisateur de documentaires
Monique CARLOTTI, formateur consultant

INTRA-ETABLISSEMENT
Durée : 3 jours : une journée d’initiation puis deux journées à deux mois d’écart
Coût : 1 460€/jour. S’ajoutent les frais de déplacement et d’hébergement des formateurs

FORMATION INDIVIDUELLE EN INTER-ETABLISSEMENTS
Lieu : Paris
Dates : 11 septembre et 8, 9 novembre 2018
Coût : 1 110€

new-fiche-inscription