background

Mieux connaître
le CESAP

 

En savoir plus

Etablissements et

Services

 

En savoir plus

CouvCat2018v2

Se former avec
CESAP Formation,
Documentation,
Ressources

En savoir plus




Favoriser l’expression et la communication avec les personnes qui ne possèdent pas le langage verbal

Favoriser l’expression et la communication avec les personnes qui ne possèdent pas le langage verbal
Référence : 5 114

Cette formation cherche à recenser et repenser les outils tant personnels que matériels au sein de l’institution pour maintenir, développer et étayer la communication non verbale des personnes en situation de polyhandicap.

OBJECTIF GLOBAL

  •     Resituer la personne accueillie au centre, au cœur de l’institution et repenser son « droit d’expression »

OBJECTIFS SPECIFIQUES

  • Permettre à la personne qui ne possède pas le langage verbal d’agir et de s’exprimer de façon optimale par elle-même
  • Sensibiliser les professionnels accompagnant des personnes polyhandicapées aux différents canaux de communication non verbale
  • Repérer les moyens utilisés par les personnes handicapées pour communiquer avec leur entourage
  • S’approprier les aides techniques et corporelles pour favoriser un échange de qualité
  • Développer l’écoute et l’observation de la communication non verbale (mouvements, rythmes, directions, sons, regards…)
  • Verbaliser les sensations, les émotions des expériences vécues
  • Favoriser l’adaptation de la réponse à ce qui est émis par la personne
  • Créer un environnement de qualité et favorable à l’expression et à la communication
  • Mettre en place les moyens qui facilitent la communication non verbale

CONTENU

1ère journée : à propos de la personne polyhandicapée et de la communication non verbale

  •     A propos du polyhandicap
  •     Eléments d’histoire du polyhandicap
  •     Question de terminologie et de définition
  •     Etre handicapé ou avoir des handicaps ?
  •     Etre en relation avec la personne polyhandicapée
  •     Travail sur les connaissances théoriques concernant la personne polyhandicapée
  •     Son développement
  •     Ses compétences somatiques : physiques, sensorielles, fonctionnelles, sensori-motrices
  •     Ses compétences psychiques : mentales, affectives, cognitives, intellectuelles
  •     La communication de la personne polyhandicapée
  •     A propos de la communication
  •     La disponibilité en question
  •     Ce qui facilite la communication, verbale ou non
  •     L’environnement et le quotidien de la personne comme support de l’identité
  •     L’importance des repères
  •     Comprendre la communication non verbale et la repérer
  •     La place essentielle de l’observation
  •     Le rôle de l’écoute
  •     Ce que nous montre la personne polyhandicapée
  •     Savoir entendre les refus
  •     Les différents types de messages que nous envoyons : messages d’information, d’anticipation et d’expression
  •     Notre communication non verbale : intonation, mimiques, etc
  •     La cohérence institutionnelle vis-à-vis des modes de communication


2è journée : le corps comme lieu d’échange privilégié

  •     La place du corps de la personne accueillie et des accompagnants dans la communication non verbale
  •     Donner du corps à des sensations qui manquent de mots
  •     Se mettre à l'écoute de soi pour mieux écouter l’autre
  •     Tension, tonus et angoisse
  •     Toute la palette du sensoriel
  •     Le toucher
  •     Toucher et être touché
  •     Les limites nécessaires pour soi-même et pour l’autre dans une relation dont le médiateur est le toucher
  •     Ce qui est dit et ce qui est traduit dans la communication non verbale par le toucher


3è journée : l’environnement comme vecteur de communication

  •     Repérage des outils augmentatifs de communication non verbale déjà mis en œuvre dans l’institution et évaluation de leur pertinence
  •     Développer une signalétique bien adaptée aux besoins et aux possibilités de la personne polyhandicapée
  •     Comment concevoir et utiliser au quotidien des images, des pictogrammes, un cahier «  biographique »
  •     Les aides techniques à la communication non verbale
  •     Les objets signifiants pour chacun
  •     L’importance des repères
  •     A propos des rituels
  •     Par la présentation de jouets à piles, sonnettes, radios, contacteurs, désigneurs, le formateur vous propose de découvrir des jeux et de démontrer leur adaptation facile, par le bricolage.
  •     A travers la présentation de plans et la construction d'objets facilitant l'action de la personne handicapée sur son environnement, les stagiaires réaliseront des matériels adaptés à des situations diverses.

4è journée : la communication non verbale en pratique et au cœur de l’institution

  •     Les outils existants
  •     Le langage corporel
  •     Utilisation d’une grille d’observation
  •     Les liens avec les familles autour de la communication
  •     Les relais lors d’un changement d’établissement
  •     La place de la communication dans le projet individualisé


MÉTHODE

  •     Identification des besoins de formation
  •     Apports théoriques et perfectionnement des connaissances
  •     Etudes de cas concrets amenés par les participants et / ou le formateur
  •     Exercices mettant en jeu le contact avec l'autre
  •     Recherche de réponses adaptées aux cas présentés par les stagiaires
  •     Évaluation de l’impact de la formation et élaboration de pistes de réflexion et d’outils de travail correspondant aux besoins des stagiaires, bibliographie

PUBLIC
Tout public

INTERVENANT-E(S)
Brigitte BOUCHER, psychomotricienne
Aline LEMOINE, aide médico-psychologique
Anne PAJOT, psychologue, éducatrice spécialisée
Eliane TAULEIGNE, psychomotricienne
Béatrice TOURNEMINE, psychomotricienne

INTRA-ETABLISSEMENT
Durée : 4 jours (2 j + 2 j)
Coût : 1210€/jour. S’ajoutent les frais de déplacement et d’hébergement du formateur.

new-fiche-inscription