La vie affective et sexuelle des personnes polyhandicapées

La vie affective et sexuelle des personnes polyhandicapées
Référence : 4 055

OBJECTIFS
•    Permettre à l’équipe de réfléchir et de cerner la place et le sens du corps, des manifestations corporelles dans le domaine de la sexualité chez les personnes handicapées
•    S’interroger sur les représentations des équipes, des familles sur ce sujet
•    Analyser les types de réponses apportées, celles à envisager de manière adaptée, tout en tenant compte de la position des familles, du projet associatif et d’établissement.

CONTENU
•    Quelques repères théoriques
Les notions d’affectivité, de sexualité…Quel sens leur donner ?
Le développement psycho-affectif et sexuel
Différenciation entre génital et sexuel
Le concept de pulsion, selon la théorie freudienne
•    Les manifestations corporelles (approche psychopathologique et psychanalytique)
Les comportements auto-érotiques et leurs significations possibles, en tenant compte de la structure psychique de la personne (névrose, psychose)
•    Quels espaces pouvons-nous proposer aux personnes handicapées ?
Moyens disponibles, moyens à offrir, à créer
•    La demande du sujet polyhandicapé
Quelles modalités d’accompagnement ? Quelle éducation sexuelle ?
•    La représentation et/ou les idées reçues
Identifier ces processus dans les dires et les comportements des familles
•    Approche juridique de la problématique :
- Les évolutions législatives relatives à la sexualité, celles qui impactent les droits des personnes handicapées en particulier : Loi du 2 janvier 2002 (dignité, intégrité, vie privée, intimité …), Loi du 11 février 2005 (égalité des droits et des chances, citoyenneté) … Une question de bientraitance et de responsabilité
- La vie affective et sexuelle, une composante de la liberté individuelle de toute personne mais difficile dans son expression : notion de vulnérabilité, altération du discernement, risques d’abus sexuels (définition), droits individuels / collectivité, place des tuteurs après la réforme du 5 mars 2007 …

MÉTHODE
Identification des besoins de formation
Apports théoriques et perfectionnement des connaissances
Analyse des pratiques professionnelles à partir de situations professionnelles apportées par les stagiaires
Évaluation de l’impact de la formation
Apports bibliographiques

PUBLIC
Tout public

INTERVENANT-E (S)
En fonction de la nature de la demande
Marie CORDEBAR, formatrice consultante
Véronique LOGEAIS, juriste spécialisée dans le droit de l’action sociale et médico-sociale et consultante
Nicole LOMPRÉ, philosophe, psychanalyste
Francis MESSER, analyste et formateur consultant
Claire WEIL, psychologue clinicienne formatrice


INTRA-ETABLISSEMENT
Durée : 3 jours (2+1)
Coût : 1210€/jour, s’ajoutent les frais de déplacement et d’hébergement du (des) formateur (s)

À noter : nous vous recommandons aussi la journée thématique « La sexualité des personnes polyhandicapées »

new-fiche-inscription