Respect de l’intimité et de la pudeur

Respect de l’intimité et de la pudeur dans l'accompagnement de la vie quotidienneAdolescence et polyhandicap
Référence : 4 056

OBJECTIFS
Développer une réflexion sur ce qui est mis en jeu dans les actes professionnels impliquant une grande proximité ou des contacts corporels.

CONTENU
•    Les notions d'intimité et de pudeur
Leur place et leur fonction dans la construction de la personnalité, l'émergence de la pudeur dans le développement psychique de l'enfant.
Les cinq formes d’intimité. L’intimité comme support de l’identité, la « boîte noire » du sujet.
Les notions de maîtrise des pulsions, d'inhibition. Leur rôle dans l'intégration des normes sociales.
•    L’intimité au quotidien en tant que droit de la personne accueillie
Définition et différenciation (vie privée), entre situations intrusives et devoir de protéger, entre liberté et sécurité, contraintes architecturales et vie en collectivité, responsabilités professionnelles et institutionnelles, écrire pour préserver
•    Les conséquences de la déficience intellectuelle et des troubles mentaux
Les troubles du comportement résultant de difficultés dans la compréhension et l'intégration des normes sociales, en particulier dans la vie en collectivité
•    Les interactions dans les situations de proximité corporelle lors des toilettes
Repérer ce qui est en jeu, du fonctionnement psychique du professionnel lui-même, dans la nudité et le contact avec le corps d'autrui et donc la dimension réactionnelle de ses propres attitudes lorsque ces situations génèrent des comportements sexuels inadaptés.
•    Être professionnel aujourd'hui dans ce contexte
Comment être et rester professionnel lorsque l'on est quotidiennement au contact du corps de l'autre ?
Entre tolérance, compréhension, encouragement, sollicitation, exigence, répression : devoirs et limites de l'intervention du professionnel

MÉTHODE
•    Identification des besoins de formation
•    Apports théoriques et perfectionnement des connaissances
•    Analyse des pratiques professionnelles à partir de situations professionnelles apportées par les stagiaires
•    Évaluation de l’impact de la formation
•    Apports bibliographiques

PUBLIC
Tout public

INTERVENANT-E (S)
Francis MESSER, analyste et formateur consultant
Véronique LOGEAIS, juriste spécialisée dans le droit de l’action sociale et médico-sociale et consultante

INTRA-ETABLISSEMENT
Durée : 3 jours (2 jours + 1 jour)
Coût : 1210€ / jour. S’ajoutent les frais de déplacement et d’hébergement du (des) formateur(s)

new-fiche-inscription