background

Mieux connaître
le CESAP

 

En savoir plus

Etablissements et

Services

 

En savoir plus

CouvCat2018v2

Se former avec
CESAP Formation,
Documentation,
Ressources

En savoir plus




L’alimentation et la nutrition : santé et bien-être au quotidien des personnes polyhandicapées

L’ALIMENTATION ET LA NUTRITION : santé et bien-être au quotidien des personnes polyhandicapées
Référence : 3 016

Pouvoir s’alimenter et s’hydrater sont des conditions indispensables à la vie et ces actes constituent la base de la pyramide des besoins sur laquelle s’appuie la construction du projet de vie.
Veiller au confort de l’alimentation et à la prévention des troubles de la déglutition des enfants et adultes accueillis, c’est leur permettre d’améliorer leur statut nutritionnel afin d’exprimer au mieux leur potentiel de santé et leurs possibilités de participation sociale.
Adapter l’accompagnement du repas et la conception des menus aux besoins spécifiques des personnes polyhandicapées ou avec T.E.D nécessite des connaissances théoriques, techniques et pratiques à relier en permanence avec ce que l’on observe dans la vie quotidienne.
Le repérage et la prise en charge pluridisciplinaire des troubles digestifs et de la douleur qu’ils génèrent améliorent considérablement la qualité de vie et l’état nutritionnel des personnes en situation de handicap sévère.

OBJECTIFS
>    Analyser et organiser le temps des repas en fonction de la problématique repérée, du matériel à disposition et de l’architecture des lieux.
>    Proposer des repas équilibrés et adaptés en toutes textures.
>    Optimiser l’hydratation.
>    Prévenir les troubles de la déglutition : posture, techniques d’aide au repas, texture des repas, matériel ergonomique et environnement.
>    Connaître et évaluer les besoins nutritionnels spécifiques quantitatifs et qualitatifs de l’enfant et de l’adulte polyhandicapé et adapter les repas aux besoins repérés.
>    Comprendre les refus alimentaires pour s’orienter vers une action préventive.
>    Dépister, reconnaître et soigner la dénutrition et ses facteurs de risque.
>    Prévenir le surpoids et l’obésité.
>    Repérer les manifestations des troubles digestifs au quotidien (reflux gastro-œsophagien, aérophagie, ballonnements, constipation) et  améliorer le confort digestif.
>    Prévenir l’ostéoporose.

CONTENU
>    L’acte alimentaire et sa représentation, notamment dans le cadre des textures modifiées.
>    Comment organiser le temps repas ? La salle à manger, l’accompagnement individuel du repas et les rythmes alimentaires en institution.
>    L’équilibre alimentaire de la théorie à la pratique et son respect pour les repas en textures modifiées. Elaboration d’un plan alimentaire, d’un cycle de menus.
>    Application du Programme National Nutrition et Santé à la problématique du polyhandicap.
>    L’hydratation : méthodes et moyens agréables et appropriés aux besoins et aux possibilités de chacun.
>    Quelle texture de repas? Pour qui ? Clés d’observation pour une adaptation des textures en fonction des possibilités masticatoires et des troubles de la déglutition. Quels types d’aliments, quelles préparations peut-on utiliser et comment ?
>    Adaptation des menus aux différentes textures.
>    L’hygiène bucco-dentaire au quotidien.
>    Les refus alimentaires : analyse des causes possibles et moyens d’aide appropriés.
>    Le reflux gastro-œsophagien et la constipation.
Signes, causes, conséquences, moyens de prévention et prise en charge pluridisciplinaire.
Grilles d’observation clinique.
>    Prévenir la dénutrition :
- Evaluation clinique : présentation et utilisation d’un outil de dépistage : le test CP-MST  mis au point avec le CHRU de Lille et validé (score de dépistage de la dénutrition chez la personne polyhandicapée).
- Agir : enrichir l’alimentation avec des moyens simples.
- Rechercher les causes possibles pour une action tournée vers la prévention.
>    La nutrition assistée et notamment la gastrostomie : quand, pour qui, comment ?
>    L’ostéoporose : repérage, prévention et traitement.
>    Le surpoids et l’obésité : repérage,  causes et conséquences. Que faut-il faire et ne pas faire?

METHODE
•    Identification des besoins de formation
•    Apports théoriques et concrets reliés à la pratique quotidienne des stagiaires pour acquérir ou perfectionner connaissances et compétences
•    Analyse des pratiques professionnelles à partir de situations professionnelles apportées par les stagiaires, élaboration de pistes de travail avec les stagiaires par l’analyse de ces situations
•    Évaluation de l’impact de la formation
•    Apports bibliographiques, Documents de synthèse, livret de recettes, grilles d’évaluation clinique
•    Vidéoprojection de diaporamas

PUBLIC
Tout public

INTERVENANTE
Irène BENIGNI, diététicienne en M.A.S.

INTRA-ETABLISSEMENT
Durée : 3 jours
Coût : 1210€ / jour. S’ajoutent les frais de déplacement du formateur

new-fiche-inscription