La problématique médicale des personnes polyhandicapées, comprendre, accompagner, transmettre

La problématique médicale des personnes polyhandicapées, comprendre, accompagner, transmettre
Référence : 3 025


La place et l’importance de la santé sont essentielles pour la personne polyhandicapée. Aborder la question médicale de façon globale dans son accompagnement au quotidien apparaît indispensable et nécessite de réinterroger connaissance et pratique. La situation de polyhandicap est un préalable indispensable à connaitre pour comprendre la fragilité médicale des personnes polyhandicapées et la place des soins courants et spécialisés dans le projet de vie global et individualisé de ces personnes.

OBJECTIFS
•    Connaître le polyhandicap et ses étiologies
•    Comprendre la problématique médicale du polyhandicap : diagnostiquer, prévenir et prendre en charge les atteintes somatiques et les troubles psycho-comportementaux
•    Repérer les indicateurs de santé
•    Intégrer et partager les soins médicaux courants et spécialisés dans le cadre du projet de vie global et individualisé de la personne polyhandicapée, avec les professionnels et les familles
•    Observer et transmettre les informations au quotidien

CONTENU
Apprendre à communiquer avec les personnes polyhandicapées sans langage oral : comment comprendre ces personnes et se faire comprendre par elles ?

Le diagnostic de polyhandicap et de ses causes

•    Diagnostic du polyhandicap et de ses étiologies, lésions cérébrales fixées les plus fréquentes, évolutives et acquises plus rares avec leurs conséquences sur la situation de polyhandicap. Information et accompagnement : les parents, les familles
•    Diagnostic prénatal et suspicion d’un handicap grave : transdisciplinarité, information et accompagnement des parents

L’épilepsie et la crise épileptique
•    Conduite à tenir en cas de crise
•    Les antiépileptiques, leurs effets secondaires sur ces personnes très fragiles

La problématique neuro-orthopédique
•    Installations, postures
•    Le rachis : les déformations rachidiennes (cyphoscolioses)
•    Les hanches
•    L’appareillage
•    Ostéoporose, et fractures pathologiques, …

Pathologie digestive et nutrition
•    Reflux gastro-œsophagien, troubles du transit (constipation)
•    Postures, alimentation
•    Les thérapeutiques médicamenteuses
•    Dénutrition : évaluation de l’état nutritionnel de la personne polyhandicapée
•    La gastrostomie, ses indications et sa surveillance

Le syndrome de dysoralité, le bavage, les troubles de la déglutition
•    Installations
•    Modalités d’alimentation
•    Thérapeutiques médicamenteuses

Pathologies broncho-pulmonaires
•    Infections, surinfections
•    Défaillances respiratoires aigües
•    Insuffisance respiratoire
•    Ventilation non invasive
•    Ventilation invasive /ses indications, ses limites, ses conséquences sur la participation sociale des personnes polyhandicapées
•    La place du kinésithérapeute dans la prévention et la prise en charge des pathologies respiratoires

La Douleur
•    La reconnaître, la prévenir la traiter

Les troubles du sommeil

Les soins bucco-dentaires

Les troubles « psychiatriques » (diagnostic et prise en charge)
•    Troubles du spectre de l’autisme
•    Comportements perturbateurs
•    Troubles psycho-émotionnels
•    Troubles psychiatriques réactionnels à une épine irritative ou faisant partie du profil psychopathologique de ces personnes

Le vieillissement de la personne polyhandicapée
•    Les pathologies liées au polyhandicap
•    Les pathologies liées au vieillissement : maladies dégénératives, cancers

Les Situations Particulières

Conduite à tenir dans les situations d’urgence dans les établissements médico-sociaux, à domicile

La continuité des soins jusqu’à la réanimation en milieu hospitalier MCO
•    Les transmissions et liaison
•    Réanimation : ses indications, ses limites
•    Une coopération indispensable : médecin réanimateur, familles, parents, médecins des établissements

La fin de vie des personnes polyhandicapées
•    Reconnaître les situations de fin de vie et les accompagner
•    Les soins de support et les soins palliatifs
•    Un réseau de coopération indispensable entre les médecins des établissements, les médecins hospitaliers, l’HAD, les réseaux de soins palliatifs
•    Une information, une écoute des familles, des parents, une prise en compte de leur avis dans le cadre d’une véritable relation de confiance

La place des soins courants et spécialisés avec les autres modalités d’accompagnement, éducatives/rééducatives, pédagogiques dans le projet de vie global

Une organisation partagée des soins avec les parents, les familles, les autres professionnels non soignants

La place et le rôle du médecin de ville ou traitant dans l’accompagnement des personnes polyhandicapées

Le rôle des médecins des établissements et de ville dans la prévention des ruptures de parcours de la personne polyhandicapée

Connaissance des principaux textes législatifs concernant la personne polyhandicapée par les médecins :
•    Lois de 1975 et 2005
•    Recommandations de l’ANESM et de l’HAS
•    Pôles de compétences et des prestations externalisées

Ethique des soins médicaux courants et spécialisés

Les soins médicaux courants et spécialisés ne doivent pas compliquer la vie des personnes polyhandicapées et de leurs familles (examens inutiles, prises en charges multiples et plus ou moins justifiées, etc…).
o    La finalité première des soins médicaux :
•    Assurer le confort et le bien-être de la personne polyhandicapée
•    Favoriser l’expression des potentialités cognitives, communicatives, affectives des personnes polyhandicapées


PUBLIC
Médecins et paramédicaux impliqués dans l’accompagnement de personnes polyhandicapées

METHODE

•    Identification des besoins de formation
•    Apports théoriques et perfectionnement des connaissances
•    Analyse des pratiques professionnelles à partir de situations professionnelles apportées par les stagiaires
•    Education thérapeutique pour  les professionnels, les parents, les familles
•    Témoignages des Familles, des professionnels non soignants : ressenti des soins, écoute, échange, information, partage
•    Évaluation de l’impact de la formation
•    Apports bibliographiques

CONCEPTION
Pr Gérard PONSOT, Pédiatre, Neuropédiatre, Professeur des Universités

INTERVENANTS
Dr Catherine BRISSE, directeur médical du CESAP, PH à l’Hôpital de La Roche-Guyon, AP-HP (95),
Dr Thierry ROFIDAL, médecin auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes polyhandicapés
Luc DESSAIVRE, masseur kinésithérapeute

INTRA-ETABLISSEMENT
Durée : 4 jours
Coût : 1 210€/jour. S’ajoutent les frais de déplacement et d’hébergement du formateur.

INTER-ETABLISSEMENTS
Lieu de la formation : Paris
Dates : 3, 4 mai et 7, 8 juin 2017
Coût : 1000€

new-fiche-inscription