background

Mieux connaître
le CESAP

 

En savoir plus

Etablissements et

Services

 

En savoir plus

CouvCat2018v2

Se former avec
CESAP Formation,
Documentation,
Ressources

En savoir plus




MAS "La Clé des Champs"

Gazette N° 47

Journal LCDC 47

Un numéro spécial été pour la Gazette ! Juillet Août et septembre 2017 !

Présentation

Photo 001 

2013 cl des champs

M.A.S. La Clé des Champs

Rue des Marguerites

77420 CHAMPS SUR MARNE

Tél. : 01.60.37.71.70

Fax : 01.60.37.85.59

Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

N° SIRET 775.662.059.00416  APE : 8710 B

Comité d'Etudes, d'Education et de Soins Auprès des Personnes Polyhandicapées

Association déclarée N° 65/618 du 19.05.65. Reconnue d'Utilité Publique par décret du 03.07.70. J.O. du 12.07.70

L’Etablissement LA CLE DES CHAMPS  est géré depuis 2005 par le Comité d’Etudes, d’Education et de Soins Auprès des Personnes Polyhandicapés (C.E.S.A.P) dont le siège se situe au 62, rue de la Glacière à Paris 75013.

L’Association C.E.S.A.P., reconnue d'utilité publique, accueille plus de 1200 enfants, adolescents et adultes polyhandicapés dans plusieurs établissements et services répartis sur la région Île-de-France, l’Oise et l'Indre-et-Loire. 

Ses principes fondamentaux sont les suivants :

  • La reconnaissance de la personne polyhandicapée dans sa singularité et ses besoins spécifiques. 
  • Le droit à l’éducation, aux soins et à une vie sociale.
  • La recherche et la prévention dans le domaine du polyhandicap. 

 

Services de l'établissement

 

Le service d'accueil de jour :

 

L’externat propose à 10 personnes adultes polyhandicapées un accueil de jour du lundi au vendredi de 9h00 à 16h30. Il est ouvert 210 jours par an.

Les dates de fermetures correspondant à une partie des vacances scolaires, sont communiquées aux familles chaque fin d'année afin qu’elles puissent s’organiser en conséquence.

 

L'internat :

 

L’établissement propose un accueil à temps complet pour 48 résidants.-

Une chambre :

  DSCN0250 

Les salles de douche :

DSCN0266          DSCN0268

 

          

Retours au domicile :

Un transport en véhicule adapté, à la charge de l’établissement, est organisé pour l’externat

 

Projet d'établissement

1. Historique:

La prise en charge de l’enfant ou jeune polyhandicapé dans la globalité de ses besoins est notre mission.

La maison d’accueil spécialisée LA CLE DES CHAMPS est un établissement qui a ouvert ses portes en mai 2005 dans des locaux  neufs et bien adaptés. Elle correspond en fait à la délocalisation et à la reconstruction de l’ancien établissement « La MALNOUE» situé à Emerainville, établissement alors vieillissant, aux locaux mal adaptés pour répondre de façon satisfaisante aux besoins d’une population  devenue de plus en plus dépendante.


L’établissement accueillait alors en internat complet 39 personnes déficientes sévères dont certaines polyhandicapées, était administré par une association gérant principalement deux  maisons de retraite.


Avant 1990 les admissions provenaient principalement de maisons de retraite, d’hôpitaux psychiatriques ou des familles, après cette date plus particulièrement des instituts de l’enfance inadaptée, surtout d’IME.


Le CESAP, à la demande de la DDASS, reprend l’établissement en 1998 avec pour principale mission de le faire évoluer et  répondre au besoin de création de places supplémentaires pour les adultes polyhandicapés du département de la Seine et Marne.


Une demande de modification d’agrément est déposée et présentée en CROSMS en 2004, fait l’objet d’un arrêté préfectoral autorisant la reconstruction de la Maison d’Accueil Spécialisée pour y accueillir en internat 48 personnes, créer un service de jour de 8 places et un service expérimental d’aide et d’accompagnement à domicile pour 8 autres.


Le 23 mars 2005 la MALNOUE devient la Maison d’Accueil Spécialisée « La Clé des Champs ».


En 2009 le service expérimental ne fonctionnant pas, l’établissement demande une  modification de son agrément : Le service expérimental disparaît au profit de 2 places supplémentaires d’accueil de jour.


2.    SITUATION GEOGRAPHIQUE

La Maison d’Accueil Spécialisée LA CLE DES CHAMPS est implantée dans la région Parisienne, à Champs sur Marne, dans un environnement calme mais néanmoins très vivant (école, terrain de sport…) sur un terrain arboré d’un hectare. La MAS dispose en effet d’un grand parc dans lequel les résidants peuvent se promener en toute sécurité.
L’établissement est desservi par une ligne d’autobus toute proche et par un accès facile au R.E.R.


3.    LES LOCAUX

Le bâtiment a une superficie utile de 2300 m² comprenant un rez-de-chaussée utilisé par les résidants, et un sous-sol exclusivement réservés à des locaux techniques (atelier, lingerie). L’hébergement comprend 48 places réparties sur quatre unités distinctes qui communiquent entre elles par de grands couloirs vitrés et lumineux.
Au centre de l’établissement se trouve une grande salle commune où se déroulent de nombreuses activités. On y retrouve également les locaux utilisés par le service de jour, un hall d’entrée spacieux, les services administratifs et paramédicaux, quatre salles d’activités (stimulation sensorielle, piscine à balles, travaux manuels, balnéo /soins du corps).


Les quatre unités de vie sont structurées à l’identique, avec une salle à manger climatisée, un office équipé (partagé entre deux unités), un salon avec télévision, un bloc sanitaire salle de bain collectif adapté dont l’aménagement favorise le confort (chariot douche…) de chaque résidant et avec un accès direct sur le couloir des chambres où se trouvent également des toilettes adaptées.
Les chambres meublées sont individuelles et dotées d’un espace de rangement. L’embellissement et la décoration sont au libre choix des résidants et des familles dans le respect des normes de sécurité qui s’imposent.
Le libre accès sur l’extérieur des unités peut s’effectuer sans contrainte et en toute sécurité pour les personnes.

4.    LA POPULATION ACCUEILLIE

Les personnes accueillies à la MAS sont toutes  adultes. Elles présentent des difficultés associant une déficience mentale grave et une déficience motrice souvent importante. La déficience intellectuelle est qualifiée de sévère ou de profonde.

La Maison d’Accueil Spécialisée, avec ses équipements et les compétences de son personnel, est plus précisément destinée aux personnes atteintes de handicap grave à expressions multiples avec déficience motrice et mentale sévère ou profonde, entraînant une restriction de l’autonomie et des possibilités de perception, d’expression et de relation. Il peut exister une atteinte cérébrale grave, précoce, touchant plusieurs domaines de l’activité neurologique (intelligence, motricité, aptitudes sensorielles), réalisant ainsi des associations cliniques très diverses. Ces personnes sont définies comme polyhandicapées dans la circulaire 86-13 du 6 mars 1986.


Quelques soient leurs origines très diverses : anomalies congénitales, encéphalopathies, maladies évolutives du système nerveux, séquelles graves de traumatismes crâniens ou régressions dues au vieillissement, elles ont toutes en commun de nécessiter des soins et une assistance permanente.
Cependant et quelques soient ses difficultés, la personne ne se réduit pas à son handicap et la reconnaissance de ses compétences et de ses capacités se doivent de lui être reconnues.


5.   LES MODALITES D’ADMISSION

Que ce soit pour l’internat ou le service de jour, une admission en MAS n’est possible qu’à partir d’une décision de la MDPH qui donne un avis favorable à cette orientation. Une priorité d’admission est donnée aux résidants du département mais l’établissement tient également compte des facilités d’accès à l’établissement notamment pour les externes (distance, temps de transport...)
Avant l’admission, une rencontre est systématiquement proposée entre l’usager, sa famille et/ou son représentant légal et la direction afin d’évaluer les attentes et les besoins de la personne. C’est l’occasion de visiter les locaux, de rencontrer l’équipe pluridisciplinaire, de compléter le dossier administratif et médical.
Une intégration progressive est envisagée afin de faciliter l’intégration, diminuer les appréhensions souvent présentes chez le résidant et son entourage.
La plupart du temps la personne vient déjà passer une journée,  puis une nuit ou deux sur l’établissement, avant d’être admise.
Un entretien avec le Médecin est également programmé.


6.   UN PROJET DE VIE POUR TOUS LES RESIDANTS  :

Le projet personnalisé

Le résidant doit être pris en compte dans sa globalité (de vie, de soins et d’éducation) afin d’ajuster et de personnaliser au mieux son accompagnement. Avec le projet personnalisé, véritable « outil au service de la personne », l’institution garantit l’élaboration et la mise en œuvre d’un projet d’accompagnement, revisité régulièrement.
Lors des réunions d’unité et de synthèse, des objectifs sont fixés pour la prise en charge globale de chacun des résidants. Ce projet d’accompagnement concerne tous les domaines assurant aux résidants un accompagnement de qualité visant à développer ou à maintenir son autonomie et sa santé dans les meilleures conditions possibles.
Les moyens pour atteindre ces objectifs sont proposés et ajustés en fonction de l’évolution de la personne. Ils tiennent compte aussi de son âge.


Des activités éducatives, de loisirs et de socialisation :

A travers les différentes activités éducatives qui sont organisées en interne ou à l’extérieur de l’établissement, les professionnels cherchent à développer ou maintenir le niveau d’autonomie des résidants.
Entretenir et soutenir la motricité, faciliter et développer les capacités d’expression  et de relation ainsi que répondre aux aspirations des résidants doivent rester au cœur des préoccupations de l’équipe pluridisciplinaire.
Les activités que nous organisons sont proposées et déterminées avec la personne concernée, par les différents membres de l'équipe lors de l'élaboration et de la validation du projet personnalisé. Il est ainsi proposé aux résidants une inscription à des activités variées, adaptées, dynamisantes et stimulantes visant à développer et entretenir les potentialités intellectuelles, physiques et sociales de chacun. Ces dernières sont précisées dans le projet individuel élaboré par l’équipe pluridisciplinaire en réunion. Une restitution en est faite au résidant lui-même. Elle est également transmise oralement ou par écrit à sa famille et/ou représentant légal, si ces derniers n’ont pu y assister.

  Ainsi ont lieu :

•    Ponctuellement,
-    Des sorties loisirs (ciné, boutiques, coiffeur, bowling, cirque, parc animalier,
-    Des sorties restaurants, spectacles,
-    La kermesse, Noël, les vœux, des concours
-    Des promenades à pied ou en rollfiet (vélos adaptés)

•    Régulièrement en interne,
-    L’atelier esthétique, cuisine, travaux manuels
-    Balnéo, piscine à balles, stimulations sensorielles, sport adapté
-    Projection cinéma, cafétariat.


•    Régulièrement à l’extérieur
    - Médiathèque
    - Randonnée
    - Piscine, équitation


7.    UN PARTENARIAT AVEC LES FAMILLES

Etre partenaire des familles, est avant tout reconnaître le lien parental et tenir compte de l’histoire du résidant, de sa relation avec ses proches ou son tuteur. Tous détenteurs d’un savoir précieux, ils sont donc des partenaires incontournables dans l’élaboration du projet individualisé et de son suivi. Ils doivent être informés et consultés à chaque fois que nécessaire comme le précise la législation.
Il apparaît alors très important de favoriser et maintenir ces liens en instaurant une relation de confiance et en proposant des instances et des lieux de rencontres individuels et collectifs.


Les événements familiaux, comme les anniversaires, certaines fêtes du calendrier sont des moments essentiels au renforcement de ces liens. Ils permettent aux résidants de s’inscrire dans une histoire personnelle et sociale, aux familles de participer à la dynamique de l’établissement  lors des moments festifs comme certaines animations/concours, vœux de nouvelle année par exemple ou encore à l’occasion de la kermesse.


L’établissement est ouvert aux familles tout au long de l’année et il est possible pour les parents de venir passer du temps sur place avec leur enfant, leur frère ou leur sœur…pratiquement à tout moment de la journée.
Se placer comme partenaire des familles, c’est également donner des informations régulières sur les personnes et sur la vie institutionnelle et ses temps forts.

La gazette de la Clé des Champs s’en fait un écho régulier. Sa parution est trimestrielle. Elle s’adresse en premier lieu aux résidants, est envoyée à toutes les familles et tuteurs ainsi qu’à un certain nombre de partenaires institutionnels (ARS, MDPH, administrateurs et établissements du CESAP…etc).


Par ailleurs, l’établissement a mis en place un Conseil de la Vie Sociale, conformément au décret du 25 mars 2004.
Cette instance permet d’associer les personnes bénéficiaires des prestations ou leurs représentants, au fonctionnement de l’établissement.
Il est composé de représentants des résidants (résidants, familles et tuteurs), de représentants des personnels et de l’association. Il est présidé par un représentant des résidants.


8.   LE PROJET DE SOINS

Le projet de soins est le fruit :

    D’une collaboration entre tous : le directeur médical du CESAP et les soignants de l’établissement, médecins, infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeute, psychomotricien, ergothérapeute, psychologue, et depuis peu sous forme de vacations d’une ostéopathe.
    D’une réflexion et d’un partage avec tous les encadrants de l’établissement et de l’équipe de direction.


A l’internat :

L’établissement assure la surveillance et la prise en charge médicale, paramédicale ainsi que tous les soins nécessités par l’état de santé des personnes accueillies.
Le médecin généraliste référent assure trois visites hebdomadaires, prescrit les traitements et les examens complémentaires, établit les protocoles de soins et assure une permanence téléphonique quasi permanente. Il assure également la coordination avec :
–    le médecin de médecine physique qui prescrit et assure le suivi orthopédique des résidants,  l’appareillage et les installations.
–    le médecin psychiatre qui prescrit certains traitements spécifiques,
–    les différents services spécialisés et hospitaliers auxquels il est amené à faire appel.


Au service de jour :

Les prescriptions et le suivi de celles-ci sont en général assurés par le médecin de famille des personnes en service de jour. Il est cependant possible pour les familles qui le souhaitent que leur enfant bénéficie du plateau technique de l’établissement pour certaines prescriptions.

La présence infirmière est assurée chaque jour en semaine de 8h30 à 19h00 et le week-end de 8h30 à 18h30. Les infirmières assurent les soins infirmiers de toutes les personnes accueillies.
L’établissement aura avec le vieillissement des personnes accueillies à faire face à un nombre de soins infirmiers plus important. Il faut d’ors et déjà s’y préparer en renforçant la couverture infirmière de jour et l’envisager à moyenne échéance pour la nuit


UNE ORGANISATION AU SERVICE DES PROJETS


1.    A l’internat

1.1    La vie quotidienne :

Elle s’organise à partir des fiches de vie quotidienne élaborées pour chaque résidant mais aussi par la formalisation du déroulement d’une journée type défini pour chaque unité. Il rend compte des différents moments de la vie quotidienne en les organisant les uns par rapport aux autres. Les activités de la journée sont ainsi déclinées et ordonnancées du lever au coucher des résidants. Des fiches repas et un plan de tables viennent le compléter. L’ensemble de ces outils concourent à la cohérence des interventions et donnent des points de repères stables aux résidants et aux équipes.

A propos des repas et bien qu’en liaison froide, nous avons, bien amélioré ces dernières années la qualité des repas servis. Il reste cependant à travailler avec notre prestataire à une meilleure individualisation des menus proposés et en collaboration avec les trois officières de ce dernier, améliorer la présentation et le décorum entourant le moment du repas.


1.2    La nuit :

L’accompagnement des résidants est assurée la nuit par une équipe spécifique composée d’aide soignants et d’aides médico-psychologiques diplômés. Cette petite équipe de professionnels assure la sécurité des résidants, veille à leur bien-être physique et moral, dispense les soins d’hygiène nécessaires à leur confort.

Au nombre de 3 professionnels au minimum par nuit ils doivent pouvoir repérer toute anomalie dans le comportement des résidants, appliquer les protocoles établis pour assurer la sécurité de tous prévenir les secours et l’encadrement en cas de problème concernant les personnes et le bâtiment. 


1.3 Les activités socio- éducatives :

Individuelles ou collectives elles sont organisées et animées par les éducateurs les aides médico-psychologiques, les aides-soignantes.
Occupationnelles ou de loisirs elles permettent d’animer les lieux de vie, de sortir un peu des temps de vie quotidienne qui concentrent et mobilisent beaucoup les énergies.
D’autres à visée plus thérapeutiques sont encadrées par les rééducateurs, la psychologue.

Toutes ont pour finalité de :

–    Maintenir ou développer l’autonomie,
–    Soutenir la curiosité et l’envie de faire,
–    Développer le potentiel cognitif et sensoriel
–    Valoriser la personne, renforcer son estime de soi.


2.    Au service de jour :


2.1    L’organisation générale

Pour une capacité de 10 places et ouvert cinq jours/semaine du lundi au vendredi le service de jour accueille des personnes polyhandicapées domiciliées dans un rayon maximum d’une trentaine de kilomètres de l’établissement. Les places peuvent être occupées à temps plein ou à temps partiel suivant la demande des familles et le projet élaboré. Le relais avec l’internat est possible et les personnes accompagnées par le service de jour peuvent séjourner à l’internat notamment le week-end ou pendant les vacances.

Comme à l’internat, chaque personne bénéficie d’un projet individualisé. Un cahier de liaison avec la famille est mis en place.


2.2 Un temps d’accueil réservé ; le journal

Les personnes arrivent vers 9h15/9h30. Elles sont accueillies par l’équipe du service de jour. Chacun est invité à ranger ses affaires, à s’installer. On se dit bonjour, l’humeur du jour est abordée, on échange et on se donne des informations. Le programme de la journée est formalisé et le lien avec ce qui a été fait la veille est toujours signifié. C’est ce qu’on appelle le journal, élément important dans le déroulement d’une matinée qui se déroulera en deux temps bien distincts :

–    La première partie de la matinée où les activités s’adressent principalement aux personnes de l’accueil de jour. Elles se déroulent dans les locaux qui leurs sont réservés.
–    La seconde partie de la matinée où chacun est invité à rejoindre son unité d’internat de référence s’il n’a pas une activité ou un atelier particulier de programmé.


    2.3 Des activités partagées :

–    Les repas et les goûters sont pris en commun sur les unités de référence.
–    De la même façon, les personnes de l’accueil de jour participent aux mêmes activités et ateliers que ceux de l’internat.


2.4 L’organisation des transports.

L’organisation et le financement du transport des personnes accueillies au service de jour incombent aujourd’hui à l’établissement. Si certaines familles préfèrent accompagner elles même leur enfant, d’autres utilisent les transports collectifs du prestataire spécialisé que nous avons sollicité. Deux véhicules aménagés assurent les deux tournées que nous avons organisées avec lui. Nous veillons à ce que le transport se réalise dans les meilleures conditions possibles d’installation et avec le temps de transport le plus court possible. Le prestataire garantit le même chauffeur pour chacune des tournées et une formation spécifique à son personnel.

 

 3.  Une animation institutionnelle pour tous :

L’établissement accorde beaucoup d’importance à ponctuer la vie institutionnelle de nombreux moments festifs.
Les anniversaires sont systématiquement fêtés. C’est l’occasion d’organiser un goûter, d’offrir un   cadeau. C’est aussi le moment d’inviter des amis, d’y associer sa famille.
Les fêtes du calendrier sont autant d’occasions d’inscrire des repères temporels.
Noël et Pâques sont l’objet d’une animation particulière. Les résidants sont associés aux préparatifs en participant à la décoration des lieux de vie. C’est aussi l’occasion de les accompagner pour faire des achats en ville…
Chacun participe suivant ses possibilités, ne serait-ce, que par le regard. Tous profitent en tous cas de l’ambiance chaleureuse du moment.
Les saisons servent également de support à un décorum particulier des lieux en rapport avec celles-ci. Cela permet de se rassembler dans l’unité, autour d’une table pour y effectuer des travaux manuels…
La salle polyvalente située au centre de l’établissement est utilisée tout au long de l’année.
On peut y faire de la musique, y danser, regarder un film sur grand écran.  Elle permet aussi de rassembler tous les résidants, les familles lors des spectacles ou concours régulièrement programmés.
Modulable, elle est également utilisée pour certaines activités ou ateliers comme le groupe sport, l’atelier cuisine.


4.    Les activités socio-culturelles :

Des sorties à l’extérieur de l’établissement sont organisées. L’achat des vêtements, des produits de toilettes sont l’occasion de nombreuses promenades en ville.
Les résidants se rendent au spectacle, vont au cinéma, à la piscine, au restaurant, participent à des fêtes locales. Ces activités leurs permettent de découvrir des lieux nouveaux, de pratiquer des activités ludiques et culturelles. Des résidants se rendent régulièrement à la médiathèque, d’autres pratiquent l’équitation.

L’organisation tient compte de la volonté de l’établissement de faciliter l’accès aux activités socioculturelles des résidants :

-    En renforçant les temps de présence des encadrants le dimanche.
-   En mettant à la disposition des équipes et des résidants des véhicules en nombre suffisant et adaptés au transport de personnes à mobilité réduite.

L’établissement souhaite également promouvoir la participation des résidants à de petits séjours de vacances. Prenant la forme « d’échanges » avec d’autres établissements ils permettent actuellement à quelques résidants seulement de pouvoir vivre un peu autre chose.

Compte tenu du nombre de résidants n’ayant pas ou plus la possibilité de bénéficier d’un ailleurs à l’institution, ce type de séjour de rupture reste à développer.


CONCLUSION

Le projet d’établissement s’inscrit dans le processus d’amélioration de la qualité. Il a pour objectif principal de permettre aux personnes accueillies à La Clé des Champs de s’y sentir chez elles et d’y être reconnues comme des personnes à part entière.
Bien que non exhaustif, ce projet souhaite néanmoins être le reflet de ce qui s’y déroule et rendre compte de la dynamique dans laquelle l’établissement veut évoluer.
L’évaluation interne avait permis à l’établissement de travailler ses points faibles et de conforter ses points forts.
La mise en conformité de l’établissement avec les dispositions prévues par le décret MAS du 20 mars 2009 et les recommandations issues de l’évaluation externe devraient permettre au projet de s’affiner encore au fil des cinq années à venir.


Les professionnels

 

 

Pour assurer sa mission, l’établissement dispose d’une équipe pluridisciplinaire formée et agissant en conformité avec les fiches de fonctions existantes.

Equipe de direction

Directeur:                        Monsieur Claude JACQUARD

Directrice Adjointe:           Madame Maria ARNOUX

Chef de service éducatif:   Madame Brigitte LE CORNEC

 

Service Administratif

2 comptables

2 secrétaires

 

Services généraux :

3 Maitresses de maison                       

3 Agents de service entretien/lingerie

              

Service médical et paramédical :

1 médecin psychiatre                         

1 médecin de rééducation fonctionnelle

1 médecin généraliste                                            

2 psychomotricienness                          

4 Infirmières                                  

1 psychologue

 

Les personnels encadrants des unités:

6 Educatrices  spécialisées

33 Aides Médico-Psychologiques

16 Aides soignantes

 

Service de nuit :

7 Agents de nuit