background

Mieux connaître
le CESAP

 

En savoir plus

Etablissements et

Services

 

En savoir plus

CouvCat2018v2

Se former avec
CESAP Formation,
Documentation,
Ressources

En savoir plus




Parcours de reliance

Le Parcours de Reliance

Je travaille dans un IME spécialisé dans l’accueil d’enfants polyhandicapées. Une grande partie de mon travail consiste à permettre à l’enfant de développer et de soutenir ses capacités dans leurs globalités. Dans le cadre de « l’accueil de l’enfant et sa famille » un travail de partenariat avec les familles est essentiel.

Lors d’entretiens divers avec ces derniers, ils partagent souvent leurs difficultés à mettre des mots auprès de leurs autres enfants sur le handicap de leur frère ou leur sœur.

De là est né le projet de mettre en place des groupes de paroles pour les frères et sœurs que nous avons appelé : « groupes fratries ». Avec une collègue psychologue, nous avons suivi la formation dispensée par As ’tram : les Parcours de Reliance.

Au sujet du contenu de la formation, nous abordons des thèmes essentiels comme : ce qu’est un traumatisme, et comment notre cerveau réagit face à un traumatisme lié à une perte quelconque. Cette partie m’a beaucoup apporté pour comprendre la détresse des parents face au handicap de leur enfant d’une part et face au déni du handicap parfois.

Le Parcours de Reliance nous donne tous les moyens réflexifs et matériels pour animer dans les meilleures conditions des groupes de paroles pour les frères et sœurs. Ces Parcours sont construits de sorte que, par le biais de médiations, l’animateur aide l’enfant à mieux vivre sa situation familiale dans un cadre sécurisant et contenant pensé en amont.

Lors des bilans, tous les parents notent une évolution dans le comportement de leur enfant face à leur autre enfant handicapé : moins de violence verbale, physique ; des enfants qui assument davantage d’avoir un frère ou une sœur handicapée ; des enfants qui finissent par reconnaitre des qualités chez leur frère ou sœur handicapée. Certaines familles comptes aussi sur les Parcours de Reliance pour démêler certains non-dits avec leur enfant (non handicapé).

Après avoir animé deux Parcours de Reliance, tous les bilans se sont avérés positifs. Ce travail s’inscrit selon moi tout à fait dans « l’accompagnement de l’enfant et sa famille » qui est un domaine de compétence central dans la formation des éducateurs en France. Des familles qui vivent mieux avec le handicap de leur enfant ou leurs frère(s)ou sœur(s) handicapé(s), permet à l’enfant porteur de handicap de se sentir soutenu et accepter dans le cadre intime de la maison.

                                                                   Dalila Chibani, éducatrice.

Actualités des établissements

Connexion