background

Mieux connaître
le CESAP

 

En savoir plus

Etablissements et

Services

 

En savoir plus

CouvCat2019

Se former avec
CESAP Formation,
Documentation,
Ressources

En savoir plus




Projet ENABLIN+

Les conditions d’une démarche inclusive en Europe

Une démarche de désinstitutionalisation des enfants ayant des besoins intenses de soutien se doit être accompagnée d'une formation de toutes les personnes impliquées et à tous les niveaux car les personnes qui travaillent avec des jeunes sont insuffisamment formées au cours de leur formation de base. Tant en formation professionnelle, à l'Université et les Hautes Ecoles.

En outre, une fois en fonction, d’autres besoins de formation apparaissent, quand on est en contact avec la réalité quotidienne. Il est nécessaire de développer des systèmes de formation continue sur le terrain.

En effet, les gens apprennent différentes techniques dans leur formation de base, disent mais ce qui manque, c'est … une attitude positive, la conviction qu'il est important de proposer très précocement des possibilités d’apprendre, de proposer des expériences : il faut être persuadé que ces enfants peuvent apprendre ; Il faut donc permettre la curiosité, des démarches exploratoires, chercher des solutions qui fonctionnent, se convaincre qu'il est important de proposer à ces enfants de participer à des occasions de la vie ordinaire autant que possible, y compris aller à l'école, il faut être persuadé que la façon dont on adresse les enfants est importante, etc.

Par conséquent, une formation devrait aborder à la fois les questions psychologiques et éthiques, mais aussi les aspects pratiques. Il faut travailler à un changement dans les systèmes de croyances et de systèmes conceptuels, ainsi que fournir des conseils pratiques.

Pour atteindre cet objectif d'inclusion et d’éducation précoce, une collaboration transdisciplinaire de toutes les parties concernées est indispensable :

  • les parents,
  • les enseignants,
  • les auxiliaires de la vie quotidienne,
  • le personnel médical et de réadaptation
  • le personnel de la formation professionnelle.

Des solutions « qui marchent » - des inventions faites par des professionnels ou parents - restent souvent très locales, à cause d’une barrière de langues et parce qu’ils manquent des échanges.

Des organisations locales pourraient donc bénéficier beaucoup d’un échange au niveau européen. Pour atteindre ce but, il faut renforcer la coopération parents-professionnels.

On a besoin de formation des deux côtés : à la fois dans les institutions spécialisées (IME / EME pour la France) et les écoles, ainsi que pour les parents, sur le thème du soutien précoce des processus cognitif et sur le thème de l’inclusion. De là le nom « ENABLIN+ », provenant d’un nouveau concept anglais difficile à traduire, mais qui a les deux aspects. Enabling est le contraire de « disability » (« invalidité ») et pourrait se traduire par « permettrela personne de fonctionner, d’agir de part sa propre initiative ».