L’intimité et la pudeur dans l'accompagnement de la vie quotidienne

L’intimité et la pudeur dans l'accompagnement de la vie quotidienne

Référence : 4 056

L’accompagnement de la personne polyhandicapée, qui ne possède souvent pas de langage verbal, se fait dans une grande proximité corporelle qui nécessite une attention de tout instant à son intimité.

La pudeur peut alors jalonner la pratique du quotidien, protégeant l’intimité de chacun dans cette relation singulière.

OBJECTIFS

Ajuster son accompagnement en développant une réflexion sur ce qui est mis en jeu dans les actes professionnels impliquant une grande proximité ou des contacts corporels.

 

CONTENU

Les notions d’intimité et de pudeur

Leur place et leur fonction dans la construction de la personnalité, l’émergence de la pudeur dans le développement psychique de l’enfant.

Les cinq formes d’intimité. L’intimité comme support de l’identité, la « boîte noire » du sujet.

Les notions de maîtrise des pulsions, d’inhibition. Leur rôle dans l’intégration des normes sociales.

L’intimité au quotidien en tant que droit de la personne accueillie

Définition et différenciation (vie privée), entre situations intrusives et devoir de protéger, entre liberté et sécurité, contraintes architecturales et vie en collectivité, responsabilités professionnelles et institutionnelles.

Les conséquences de la déficience intellectuelle et des troubles mentaux

Les troubles du comportement résultant de difficultés dans la compréhension et l’intégration des normes sociales, en particulier dans la vie en collectivité.

Les interactions dans les situations de proximité corporelle

Repérer ce qui est en jeu dans le fonctionnement psychique du professionnel lui-même.

Etre professionnel aujourd’hui dans ce contexte

Comment être et rester professionnel lorsque l’on est quotidiennement au contact du corps de l’autre?

Entre tolérance, compréhension, encouragement, sollicitation, exigence, répression : devoirs et limites de l’intervention du professionnel.

MÉTHODE

Identification des besoins de formation.

Positionnement en début et en fin de formation pour mesurer la progression du stagiaire.

Alternance d’apports théoriques et d’expériences vécues, perfectionnement des connaissances et des compétences.

Echanges et réflexions, mise en situation, analyse de situations apportées par les stagiaires.

Apports bibliographiques.

Evaluation de l’impact de la formation et délivrance d’une attestation de fin de formation.

INTERVENANT

Francis MESSER, analyste et formateur consultant

14 PARTICIPANTS MAXIMUM

PUBLIC

Ce stage s'adresse à tous les professionnels de l'équipe pluridisciplinaire intervenant auprès de personnes polyhandicapées.

PRÉ-REQUIS

Aucun prérequis n’est nécessaire.

INTRA-ETABLISSEMENT

Durée : 2 jours (14 heures)

Coût : 1 240 € / jour. S’ajoutent les frais de déplacement et d’hébergement du formateur.