background

Mieux connaître
le CESAP

 

En savoir plus

Etablissements et

Services

 

En savoir plus

CESAP Catalogue 2021

Se former avec
CESAP Formation,
Documentation,
Ressources

En savoir plus




La mort et le processus de deuil

La mort et le processus de deuil d’un enfant ou d’un adulte polyhandicapé

Référence : 4 059

La mort est toujours une épreuve, notamment pour ceux qui sont aux côtés des personnes en situation de handicap. Mettre des mots sur des souffrances ressenties à l’occasion d’une confrontation à la mort revêt une importance capitale pour un professionnel, individuellement ou collectivement.

« Je voudrais être un magicien, je le réveillerais », disait un enfant face à la perte d’un être cher. Tout ceci n’est que paroles d’enfant pour des accompagnants auprès de personnes en situation de handicap.

Faire son deuil est une étape indispensable à mettre en place pour la continuité des prises en charge au quotidien de ceux qui sont encore dans la vie.

OBJECTIFS

Comprendre l’événement de la mort : de l’impact affectif qu’il produit à l’objectivation rationnelle qu’en donnent les sciences humaines en général.

Comprendre les singularités de la mort de la personne polyhandicapée.

Aborder l’accompagnement en fin de vie en prenant en compte la personne, la famille et l’institution.

Réfléchir sur sa pratique et échanger autour de ces situations.

CONTENU

La mort

Approche sociologique et philosophique.

Les causes de décès des personnes polyhandicapées.

L’accompagnement du mourant : que signifie accompagner ? Quelle relation instaurer et comment ? Dans l’institution ou à l’hôpital ? Peut-on avoir un projet de fin de vie dans un lieu de vie ? Comment faire avec ses émotions ?

La mort de l’enfant.

Les deuils compliqués et leurs risques : pathologie du système d’attachement.

La culpabilité et les émotions des soignants.

Le soutien des familles. Que dire ? Savoir être là !

Ce que nous avons appris des maladies et de la crise sanitaire.

Le processus de deuil

Approche théorique :

Que signifie « être en deuil », « porter le deuil », « travail de deuil » ?

Le travail de deuil : ses quatre tâches et étapes.

La traversée des émotions et de la souffrance.

Les différents rites et leur place selon les cultures.

L’accompagnement des endeuillés.

La famille, les résidents, les soignants.

Quel type d’accompagnement peut-on proposer en tenant compte des particularités du fonctionnement institutionnel ?

Quel cadre de pensée et que dire ?

Travail individuel et en équipe.

Gérer l’expression et l’échange en équipe et repérer les signes de décompensation.

Inventaire des apports fournis par les sciences humaines.

Construction d’un « guide » institutionnel : qui fait quoi ?

MÉTHODE

Identification des besoins de formation.

Positionnement en début et en fin de formation pour mesurer la progression du stagiaire.

Alternance d’apports théoriques et d’expériences vécues, perfectionnement des connaissances et des compétences.

Echanges et réflexions, mise en situation, analyse de situations apportées par les stagiaires.

Apports bibliographiques.

Evaluation de l’impact de la formation et délivrance d’une attestation de fin de formation

INTERVENANTS en fonction de la nature de la demande

Suzy HUET, cadre infirmier

Nicole LOMPRÉ, philosophe, psychanalyste et formatrice consultante

Francis MESSER, analyste et formateur consultant

Valérie MILLOT, cadre infirmier

 

14 PARTICIPANTS MAXIMUM

 

PUBLIC

Ce stage s'adresse à tous les professionnels de l'équipe pluridisciplinaire intervenant auprès de personnes polyhandicapées.

PRÉREQUIS

Aucun prérequis n’est nécessaire.

INTRA-ETABLISSEMENT

Durée : 2 jours + 2 jours (28 heures)

Coût : 1 240 € / jour. S’ajoutent les frais de déplacement et d’hébergement des formateurs.