Les Chiffres clés du CESAP 2018

1331 personnes sont accueillies par l'association.

 

Au 31 décembre 2018, les établissements du CESAP ont autorisation de 1 331 places, dont :


. 165 pour les CAMSP,
. 1 166 personnes pour les établissements et services


Aujourd’hui, cette notion de place est moins révélatrice du nombre de personnes accueillies. En effet, dans une logique “Réponse Accompagnée Pour Tous” nous renforçons les accueils dès que possible en particulier lors d’absences longues d’enfants comme parfois dans les SESSAD. Ainsi, la notion de File Active (Nombre de personnes accueilllies au 31/12 + de personnes sorties dans l’année - définition de l’ANAP) qui comptabilise l'ensemble des personnes accompagnées ou accueillies dans l’année est désormais préférée pour mieux comprendre l’activité du secteur médico-social.


En 2018, nos établissements et services ont accueilli 1 922 enfants ou adultes :


. 550 enfants en CAMSP.
. 1 372 personnes pour les établissements et services.


Dans l’année, nous avons admis 189 nouvelles personnes et 179 sont sorties de nos effectifs.

 

2018 img chiffrecles 03

 

RÉPARTITION DES ACCUEILS PAR TRANCHE D’ÂGE

 

2018 img chiffrecles 01

 

Le développement de l’accompagnement précoce est inscrit dans les orientations prioritaires de notre projet associatif. Aussi, nous continuons à développer notre accueil en services avec 54 enfants de moins de 2 ans accueillis en SESSAD et une moyenne d’âge à l’entrée entre 2 et 3 ans des 550 enfants suivis aux CAMSP. Le nombre de jeunes adultes accueillis au titre de l’amendement Creton ne cesse d’augmenter avec 63 jeunes en 2018, pour 54 en 2017 et 48 en 2016. Au 31 décembre, 138 jeunes avaient entre 16 et 20 ans.

Pour cette raison, le CESAP continue à travailler avec les ARS pour augmenter son offre auprès des adultes.

Les doyens accueillis au CESAP ont plus de 70 ans !

 

PROFIL DES PERSONNES ACCUEILLIES ET ACCOMPAGNÉES
(HORS CAMSP & PCPE)

 

Depuis sa création le CESAP consacre son action au projet de vie de la personne, enfant ou adulte, polyhandicapée.
Encore aujourd’hui en 2018, cette déficience concerne 84 % de nos usagers*.
Les autres personnes (enfants ou adultes) présentent des déficiences premières proches : lésions cérébrales (2 %), déficiences motrices (4 %) et déficiences intellectuelles à titre principal (6 %).
Parce que le polyhandicap est par nature une association de plusieurs handicaps et parce que la recherche est aussi au coeur de notre projet associatif, nous collectons et consolidons depuis bientôt dix ans les données de caractérisation liées au handicap des personnes que nous accueillons. Ces données, d’une grande cohérence d’une année sur l’autre, nous permettent ainsi de mieux comprendre les situations, les besoins de l’enfant ou de l’adulte polyhandicapé et ainsi d’adapter continuellement nos pratiques et nos moyens.
Le polyhandicap implique de grandes fragilités neurologiques orthopédiques et somatiques.

 

Les principales sont :

2018 img chiffrecles 02

 

* Le polyhandicap est une situation de vie spécifique d’une personne présentant un dysfonctionnement cérébral, précoce ou survenu en cours de développement, ayant pour conséquence de graves perturbations à expressions multiples et évolutives de l’efficience motrice, perceptive, cognitive et de la construction des relations avec l’environnement physique et humain. Il s’agit là d’une situation évolutive d’extrême vulnérabilité physique, psychique et sociale au cours de laquelle certaines de ces personnes peuvent présenter de manière transitoire ou durable des signes de la série autistique.